Actuellement en Atlantique    
Accueil > Voyages > Galerie photo > Lesotho, un royaume dans le ciel

En un clin d’œil, le contraste du Lesotho avec ses voisins d’Afrique Australe est surprenant.

L’authenticité des lieux, la fraîcheur des sommets et la faible fréquentation touristique ont remplacé les climats arides et l’abondance de vie sauvage du reste de cette partie de continent.

Les paysages sont grandioses, les villages sont calmes et verdoyants et les gens se déplacent à cheval, souvent vêtus de leurs tenues traditionnelles.. tout cela dans des montagnes qui témoignent encore de la présence des premiers habitants des lieux, les dinosaures.

(Pour plus de confort, double-cliquez sur la galerie pour la visionner en mode plein écran)

Aperçu de Butha-buthe depuis l'une des collines environnantes

Retour Galerie

Derrière les remparts

Vue de Butha-Buthe depuis une colline








Entièrement encerclé par l'Afrique du Sud, le Lesotho n'en possède pas moins
ses propres caractéristiques, tant par ses paysages montagneux que par son histoire.

Les reliefs accidentés de la région ont en effet permis au peuple Basotho
établi auparavant dans l'état du « Free State » d'Afrique du Sud
de s'y réfugier et de résister plus efficacement aux différentes vagues d'invasions,
de la part des Zoulous lors de la « Difaqane », mais également de la part des Boers et des Britanniques.

En s'alliant finalement avec le gouvernement Britannique
et malgré la perte d'une partie de leurs terres cultivables au profit des Boers,
le pays n'a d'ailleurs pas souffert de l'apartheid comme sa voisine sud-africaine...








Entièrement encerclé par l'Afrique du Sud, le Lesotho n'en possède pas moins
ses propres caractéristiques, tant par ses paysages montagneux que par son histoire.

Les reliefs accidentés de la région ont en effet permis au peuple Basotho
établi auparavant dans l'état du « Free State » d'Afrique du Sud
de s'y réfugier et de résister plus efficacement aux différentes vagues d'invasions,
de la part des Zoulous lors de la « Difaqane », mais également de la part des Boers et des Britanniques.

En s'alliant finalement avec le gouvernement Britannique
et malgré la perte d'une partie de leurs terres cultivables au profit des Boers,
le pays n'a d'ailleurs pas souffert de l'apartheid comme sa voisine sud-africaine...

Village de Butha-Buthe

Aperçu du Sani Pass au lever de soleil

Retour Galerie

Point culminant d'Afrique australe

Lever de Soleil et mer de nuages au Sani Pass











En dessous des nuages s'étend l'Afrique du Sud
que le magnifique col du Sani Pass permet de relier au Lesotho.

Pays de montagnes volcaniques, l'ensemble du territoire est situé au dessus des 1300 mètres d'altitude
alors que le mont Thabana-Ntlenyana s'élève à 3482 mètres, en faisant le point culminant de l'Afrique australe.











En dessous des nuages s'étend l'Afrique du Sud
que le magnifique col du Sani Pass permet de relier au Lesotho.

Pays de montagnes volcaniques, l'ensemble du territoire est situé
au dessus des 1300 mètres d'altitude alors que le mont Thabana-Ntlenyana
s'élève à 3482 mètres, en faisant le point culminant de l'Afrique australe.

Col du Sani Pass

Silhouette en randonnée à Hodgson's Peak

Retour Galerie

Dans les montagnes du Drakensberg

Randonnée au-dessus des nuages au Lesotho












Formant la frontière entre le Lesotho et l'Afrique du Sud,
la chaîne de montagnes du Drakensberg offre des panoramas exceptionnels,
que l'isolement des lieux permet d'apprécier pleinement...












Formant la frontière entre le Lesotho et l'Afrique du Sud,
la chaîne de montagnes du Drakensberg offre des panoramas exceptionnels,
que l'isolement des lieux permet d'apprécier pleinement...

Hodgson's Peaks

Aperçu de chèvres au Katse-dam

Retour Galerie

Château d'eau de l'Afrique du Sud

Troupeau de chèvres au bord du Katse Dam






Contrairement à la représentation que l'on se fait des paysages africains,
le Lesotho possède un climat tempéré et variable,
propice aux prairies et à l'élevage de chèvres et de moutons.

Les sommets peuvent même être enneigés en hiver
et l'eau est la ressource naturelle principale du pays.

Ce dernier est d'ailleurs considéré comme le château d'eau
de l'Afrique du Sud qu'il approvisionne largement.

Alors que les barrages créés à cet effet engendrent une nouvelle source de revenu
et permettent l'autonomie électrique du pays,
le projet est cependant parfois accusé de se faire au détriment des populations locales
qui souffrent alors de l'assèchement de leurs rivières et se retrouvent exposées
aux sécheresses de plus en plus fréquentes de la région.






Contrairement à la représentation que l'on se fait des paysages africains,
le Lesotho possède un climat tempéré et variable,
propice aux prairies et à l'élevage de chèvres et de moutons.

Les sommets peuvent même être enneigés en hiver
et l'eau est la ressource naturelle principale du pays.

Ce dernier est d'ailleurs considéré comme le château d'eau
de l'Afrique du Sud qu'il approvisionne largement.

Alors que les barrages créés à cet effet engendrent une nouvelle source de revenu
et permettent l'autonomie électrique du pays,
le projet est cependant parfois accusé de se faire au détriment des populations locales
qui souffrent alors de l'assèchement de leurs rivières et se retrouvent exposées
aux sécheresses de plus en plus fréquentes de la région.

Lac artificiel - Barrage de Katse

Aperçu d'un Lesothan en tenue traditionelle

Retour Galerie

La couverture, l'habit traditionnel Basotho

Basotho en tenu traditionnelle










Bien que le pays soit peu densément peuplé et que les paysages semblent parfois déserts,
on croise toujours des bergers éparpillés dans les montagnes avec leurs troupeaux.

Leur tenue traditionnelle, la couverture Basotho,
est très fréquente et ajoute beaucoup à l'authenticité des lieux.
La façon de la porter et les différents motifs possèdent leurs propres significations,
ce qui en fait un symbole et un marqueur social en plus d'un habit quotidien et cérémonial.










Bien que le pays soit peu densément peuplé et que les paysages semblent parfois déserts,
on croise toujours des bergers éparpillés dans les montagnes avec leurs troupeaux.

Leur tenue traditionnelle, la couverture Basotho,
est très fréquente et ajoute beaucoup à l'authenticité des lieux.
La façon de la porter et les différents motifs possèdent leurs propres significations,
ce qui en fait un symbole et un marqueur social en plus d'un habit quotidien et cérémonial.

Berger Basotho - Col de Moteng

Aperçu d'un paysage du Lesotho

Retour Galerie

Des nuages sur le royaume

Rondavelles dans le village de Mamohase







La population du Lesotho est principalement rurale
et vit de cultures et de petits élevages.

Les villages sont souvent composés de rondavelles,
maisons traditionnelles d'Afrique australe construites à partir d'éléments naturels
trouvés à proximité comme la pierre, le bois et la terre.

Malgré la beauté des lieux, la population fait cependant face à plusieurs difficultés,
d'une part avec un taux de chômage élevé et la nécessité pour beaucoup
de partir en Afrique du Sud pour travailler dans le secteur minier,
d'autre part à cause d'une espérance de vie très faible due
à un taux d'infection du VIH des plus élevés au monde.







La population du Lesotho est principalement rurale
et vit de cultures et de petits élevages.

Les villages sont souvent composés de rondavelles,
maisons traditionnelles d'Afrique australe construites à partir d'éléments naturels
trouvés à proximité comme la pierre, le bois et la terre.

Malgré la beauté des lieux, la population fait cependant face à plusieurs difficultés,
d'une part avec un taux de chômage élevé et la nécessité pour beaucoup
de partir en Afrique du Sud pour travailler dans le secteur minier,
d'autre part à cause d'une espérance de vie très faible due
à un taux d'infection du VIH des plus élevés au monde.

Village de rondavelles - Mamohase

Aperçu d'empreintes de dinosaures fossilisées

Retour Galerie

Sur les traces des dinosaures

Empreintes de dinosaures fossilisées à Leribe











Alors que le peuple San a vécu dans ces montagnes depuis la préhistoire,
les dinosaures nous rappellent qu'ils font cependant partie des premiers habitants des lieux,
il y a des millions d'années de ça!











Alors que le peuple San a vécu dans ces montagnes depuis la préhistoire,
les dinosaures nous rappellent qu'ils font cependant partie des premiers habitants des lieux,
il y a des millions d'années de ça!

Empreintes de Dinosaures - Village de Tsikoane (Leribe)

Entièrement encerclé par l’Afrique du Sud, le Lesotho n’en possède pas moins ses propres caractéristiques, tant par ses paysages montagneux que par son histoire.

Les reliefs accidentés de la région ont en effet permis au peuple Basotho établi auparavant dans l’état du « Free State » d’Afrique du Sud de s’y réfugier et de résister plus efficacement aux différentes vagues d’invasions, de la part des Zoulous lors de la « Difaqane », mais également de la part des Boers et des Britanniques.

En s’alliant finalement avec le gouvernement Britannique et malgré la perte d’une partie de leurs terres cultivables au profit des Boers, le pays n’a d’ailleurs pas souffert de l’apartheid comme sa voisine sud-africaine…

Vue de Butha-Buthe depuis une colline
Village de Butha-Buthe

En dessous des nuages s’étend l’Afrique du Sud que le magnifique col du Sani Pass permet de relier au Lesotho.

Pays de montagnes volcaniques, l’ensemble du territoire est situé au dessus des 1300 mètres d’altitude alors que le mont Thabana-Ntlenyana s’élève à 3482 mètres, en faisant le point culminant de l’Afrique australe.

Lever de Soleil et mer de nuages au Sani Pass
Col du Sani Pass

Formant la frontière entre le Lesotho et l’Afrique du Sud, la chaîne de montagnes du Drakensberg offre des panoramas exceptionnels, que l’isolement des lieux permet d’apprécier pleinement…

Randonnée au-dessus des nuages au Lesotho
Hodgson's Peaks

Contrairement à la représentation que l’on se fait des paysages africains, le Lesotho possède un climat tempéré et variable, propice aux prairies et à l’élevage de chèvres et de moutons.

Les sommets peuvent même être enneigés en hiver et l’eau est la ressource naturelle principale du pays.

Ce dernier est d’ailleurs considéré comme le château d’eau de l’Afrique du Sud qu’il approvisionne largement.

Alors que les barrages créés à cet effet engendrent une nouvelle source de revenu et permettent l’autonomie électrique du pays,le projet est cependant parfois accusé de se faire au détriment des populations locales qui souffrent alors de l’assèchement de leurs rivières et se retrouvent exposées
aux sécheresses de plus en plus fréquentes de la région.

Troupeau de chèvres au bord du Katse Dam
Lac artificiel - Barrage de Katse

Bien que le pays soit peu densément peuplé et que les paysages semblent parfois déserts, on croise toujours des bergers éparpillés dans les montagnes avec leurs troupeaux.

Leur tenue traditionnelle, la couverture Basotho, est très fréquente et ajoute beaucoup à l’authenticité des lieux. La façon de la porter et les différents motifs possèdent leurs propres significations, ce qui en fait un symbole et un marqueur social en plus d’un habit quotidien et cérémonial.

Basotho en tenu traditionnelle
Berger Basotho - Col de Moteng

La population du Lesotho est principalement rurale et vit de cultures et de petits élevages.

Les villages sont souvent composés de rondavelles, maisons traditionnelles d’Afrique australe construites à partir d’éléments naturels trouvés à proximité comme la pierre, le bois et la terre.

Malgré la beauté des lieux, la population fait cependant face à plusieurs difficultés, d’une part avec un taux de chômage élevé et la nécessité pour beaucoup de partir en Afrique du Sud pour travailler dans le secteur minier, d’autre part à cause d’une espérance de vie très faible due à un taux d’infection du VIH des plus élevés au monde.

Rondavelles dans le village de Mamohase
Village de rondavelles - Mamohase

Alors que le peuple San a vécu dans ces montagnes depuis la préhistoire, les dinosaures nous rappellent qu’ils font cependant partie des premiers habitants des lieux, il y a des millions d’années de ça !

Empreintes de dinosaures fossilisées à Leribe
Empreintes de Dinosaures Village de Tsikoane (Leribe)

Vous avez aimé ? partagez !

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis fringilla nec ut libero. facilisis eget non luctus ipsum